Top 10 des personnalités lesbiennes françaises

(Temps de lecture: 6 - 11 minutes)
Top 10 des personnalités lesbiennes française 
Credit photo : Voici

Ce n’est pas la journée du Coming-out ou de la visibilité lesbienne, ni une journée spéciale LGBT. C’est donc la journée idéale pour faire un top des personnalités lesbiennes francophones, non ? Ce top n’est évidemment pas basé sur des statistiques, des études scientifiques ou un applaudimètre quelconque, et est totalement arbitraire (comme ça vous êtes prévenu-e-s !) et c’est aussi un classement qui a ignoré les personnalités passées.

À quoi sert ce top, me demanderez-vous ? Il ne sert à rien. Car finalement, cela m’apporte-t-il quelque chose de savoir qu’une joueuse de tennis, une journaliste ou une artiste est lesbienne ? On partage les mêmes goûts pour la gent féminine, soit. Ça ne m’aide pas à tenir une raquette pour autant ni à rendre ce papier plus digeste ou plus intéressant ! Alors pour quelle raison aime-t-on ce genre d’articles ? Car j’avoue que, sans les rechercher, je les lis lorsque les réseaux sociaux me les proposent. Pourquoi ? Inconsciemment, on recherche sans doute des personnes qui partagent la même chose. En lisant les histoires des autres, peut-être a-t-on l’impression d’être moins seules avec notre lesbianisme. Ou bien cherche-t-on des modèles qui nous montreraient qu’être lesbienne, ça arrive à des femmes qui ont su mener une carrière et réussir, qui montrent que les lesbiennes peuvent être visibles ? Je n’en sais rien, mais je vous ai promis un top, alors je vais arrêter de digresser.

Ou pas… Car ces personnes que je cite, je les cite parce qu’elles sont les premières à me venir à l’esprit. Vous aurez sans doute d’autres personnalités en tête et vous me direz “mais ces femmes que tu cites ne sont pas lesbiennes”. Disons qu’elles ont ou ont eu une étiquette et qu’elles représentent un modèle quoi qu’il en soit. Bon, c’est un top. Ne nous compliquons pas la vie !

  1. Catherine Lara :

“ Qu’est-ce que vous regardez en premier chez un homme ?”

“Sa femme !”

Catherine Lara, autrice, compositrice, interprète, productrice, est la première personnalité lesbienne et francophone qui me vient à l’esprit lorsque je cherche à établir une liste. Principalement en raison de cette réplique malicieuse à Michel Denisot, en 1986, sur le plateau de Canal+ alors qu'elle est invitée dans l'émission Mon Zénith à moi. Mais également pour sa chanson Automne, parue en 1983, dans laquelle, je me suis reconnue :

Longtemps j’ai caché mes cartes sous la table / Longtemps j’ai pensé ce que pensaient les autres

Longtemps j'ai vécu comme si j'étais une autre /Jusqu'au jour, où

Autonome, Autonome / Libre d'aimer une femme ou un homme”

 

  1. Amélie Mauresmo :

La joueuse de tennis française la plus titrée en simple depuis 1968, entraîneuse, directrice du tournoi de Roland-Garros. Elle a fait un coming-out retentissant en 1999, en échangeant un baiser avec sa compagne, après sa victoire en demi-finales de l'Open d'Australie. Les deux femmes s'étaient alors retrouvées en couverture d'un magazine. Amélie Mauresmo est aujourd’hui mère de deux enfants. En 2021, elle a soutenu, via son compte Instagram, 6 sportifs qui ont fait leur coming-out dans le documentaire Faut qu'on parle[1] de Lyes Houhou et Arnaud Bonnin.

 

  1. Virginie Despentes :

Autrice de Vernon Subutex, Les jolies choses ou Apocalypse Bébé. Elle est également réalisatrice (Mutantes : Punk Porn Feminism, Bye bye Blondie, Baise-moi). Elle a reconnu son homosexualité à 35 ans et c’est quand elle donne sa vision du lesbianisme que je la préfère :

“Tout est plus simple, tu sais, parce que tu n'as pas à dealer avec des mecs qui ont tous les pouvoirs. C'est ce qui me rend plus sereine, avec mon corps, ma tête, mon envie de séduire. Le succès n'est pas une menace à la séduction. Et je pense que beaucoup de femmes, hétéros, vivent le succès comme une atteinte à leur féminité. Prendre le pouvoir, gagner sa vie, gagner en popularité, est menaçant. Tu peux être hypersexuelle sans pour autant perdre ta dignité quand tu es lesbienne. Tu peux être une femme à femmes sans être jugée, sans qu'on pense, “cette fille a un problème”. Les choses sont plus simples.” [2]

 

  1. Muriel Robin :

Humoriste, actrice, réalisatrice et metteuse en scène. Chanteuse à ses heures avec les Enfoirés. En 2009, elle se pacse avec sa compagne et l’épouse en 2021. Elle est assimilée lesbienne et pourtant ne reconnaît aucune étiquette.

Dans une interview pour le Monde, elle déclare “ je ne suis pas homo, je suis moi. Je n'ai pas à me justifier de ma vie, d'avoir été avec un homme avant d'être avec Anne. Je dois être bisexuelle, c'est pour cela que je n'ai jamais fait de coming-out. C'est ma normalité.[3]

 

  1. Alice Coffin

Journaliste, militante féministe et LGBT française, cofondatrice de la Conférence européenne lesbienne et de l'Association des journalistes LGBT (AJL). Elle siège en tant qu’élue écologiste au Conseil de Paris depuis 2020. Elle est également autrice du Génie lesbien.

« Enfant, je m’imaginais en garçon. J’ai depuis réalisé un rêve bien plus grand : je suis lesbienne. Faute de modèles auxquels m’identifier, il m’a fallu beaucoup de temps pour le comprendre. Puis j’ai découvert une histoire, une culture que j’ai embrassée et dans lesquelles j’ai trouvé la force de bouleverser mon quotidien, et le monde. »

 

  1. Angèle

Autrice, compositrice, interprète, musicienne, productrice, actrice et mannequin belge. La relation d’Angèle avec son amie est révélée par la publication de photos volées dans un magazine. On la dit lesbienne, mais Angèle ne se donne pas d’étiquette, même si elle se reconnaît plus dans la bisexualité.

Ta reine, issu de l’album Brol (2018)

Il lui faudra du temps, c’est sûr pour oublier tous ses préjugés

Mais tu voudrais qu’elle soit ta reine ce soir /Même si deux reines c’est pas trop accepté

Mais tu voudrais qu’elle soit ta reine ce soir / Toi les rois tu t’en fous c’est pas ce qui te plaît

Si seulement elle savait /Comment, comment tu l’envisageais

Même si t’es une fille

 

  1. Pomme

Autrice, compositrice, interprète, musicienne et productrice. Artiste engagée, elle aborde la question du lesbianisme sans détour : “quand j’ai découvert que j’aimais les filles, j’ai compris que c’est pour ça que je me sentais comme une anomalie avant, que je ne me sentais pas comme mes copines”[4]. Elle dénonce dans un article de Mediapart[5] les violences et harcèlements qu’elle a vécus dans le monde de la musique et soutient le mouvement #MusicToo.

On brûlera, de l’album A peu près (2017)

Je m'excuse auprès des dieux / De ma mère et ses louanges

Je sais toutes les prières/ Tous les vœux pour que ça change

Mais je veux partir avec toi /Je veux mourir dans tes bras

 

  1. Hoshi

Autrice, compositrice, interprète, musicienne, Hoshi est révélée par la chanson Ta marinière en 2018. En 2022, elle livre une version live émouvante aux Victoires de la Musique de Fais-moi signe, dans laquelle elle témoigne de sa maladie auditive.

Hoshi signifie “tout astre visible dans le ciel sauf le soleil et la lune” en japonais (est-ce une information utile ? Je ne sais pas, mais ça vous permettra peut-être de briller en société !) L’artiste témoigne de la brutalité dont elle a été victime lors de la sortie de sa chanson Amour censure[6] au moment des manifestations de la Manif pour tous.

 

Amour censure, issu de l’album Sommeil levant (2020)

Il n'y a pas d'amour censure /Il n'y a que d'l'amour sincère

Travestir qui je suis vraiment / Faire taire la rumeur

Les mots sont tranchants / Se mentir à s'arracher les dents

Ils cherchent un docteur /On souffre sans être souffrants

 

  1. Nina Bouraoui

Autrice de nombreux livres, commandeure de l'ordre des Arts et des Lettres. Depuis 1991, elle a une production littéraire impressionnante et a reçu le Prix Renaudot pour Mes mauvaises pensées en 2005, le Prix Anaïs Nin pour Otages en 2020 et est régulièrement dans les sélections du Fémina.

Elle a également écrit 2 chansons pour Céline Dion : immensité et les paradis[7].

 

“Mais on ne mesure pas l’importance que c’est pour nous d’être homosexuel et de le dire. Parce qu’on ne mesure pas tout le silence, toute la honte qui nous arrive à l’adolescence. J’ai souffert de ma propre homophobie. Car bien sûr, j’avais peur. Peur d’être différente. Quand on est jeune, on ne veut pas du tout quitter la norme. Le groupe. La meute. La force. Quand je parle de mon homophobie, je pense que je rends service à tous les homosexuels. Car en fait, elle émane des autres ! Nous on adore, ce que l'on est ! On est juste. On est vrai[8].”

 

  1. Caroline Mecary

Est-ce une personnalité française ? Elle n’est pas très connue si on n’a pas eu besoin de ses services : Caroline Mecary est pourtant l’une des avocates pionnières en France de l'homoparentalité. Elle est devenue femme politique, mais son métier premier est la défense des droits LGBT.

« La question de l’invisibilité des lesbiennes rejoint celle de l’invisibilité des femmes en général, même s’il y a un peu de progrès, il existe une cécité collective invraisemblable ![9] »

 

Un autre 10 : Juliette

J’avais oublié Juliette, j’en reviens pas ! Corrigeons ça immédiatement.

Juliette est chanteuse, parolière, compositrice et passionnée de jeux vidéo.

Je ne vais pas énumérer tous les prix qu’elle a remportés, il y en a trop !

De 2004 à 2007, elle anime une émission de radio, Juliette ou la Clef des sons, sur France Musique, dans laquelle elle présentait un choix de musiques éclectique.

Dans la chanson Monocle et col dur, de l’album Irrésistible (1993), Juliette parle des lesbiennes du XIXème siècle en faisant référence à la poétesse Renée Vivien (alias Sapho1900) :

Mais qu'elles s'aiment dans le vacarme / Ou le secret qui les dissout

Les guerrières cachent bien leurs armes / Et leur noir smoking en dessous

En 2010, elle signe la pétition « Pour l'homoparentalité » parue dans L'Obs[10]

“Je pense que le dire et l’assumer peut faire avancer les choses. Je ne me fais aucune illusion : certains doivent penser “oh, la grosse gouine». Mais d’autres peuvent aussi se dire “j’aime bien sa musique et ah, tiens, elle est lesbienne. C’est pas si grave que ça finalement”[11].

Je vous ai dit avoir cité les personnalités féminines que je connaissais… Ce n’est pas tout à fait vrai, parce que pour les identifier, il a fallu que je pose des questions autour de moi, que je réfléchisse.

Alors que si j’avais eu à faire ce top au masculin, j'aurais trouvé mes dix personnalités du premier coup… Et pour vous ? 

 

Olin Torvingen

 

[1] https://www.canalplus.com/sport/faut-qu-on-parle/h/16296120_50001

On me signale également l’excellente interview de Léa Salamé, ici : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/femmes-puissantes/amelie-mauresmo-etre-numero-un-je-ne-le-recherche-pas-mais-ca-donne-une-credibilite-8120633

[2] https://www.lemonde.fr/culture/article/2018/03/04/muriel-robin-je-ne-suis-pas-homo-je-suis-moi_5265401_3246.html

[3] https://www.komitid.fr/2022/08/26/pomme-met-des-femmes-de-sa-vie-en-musique/

[4] https://blogs.mediapart.fr/pomme/blog/110221/de-la-ou-je-suis-j-ai-decide-de-dire-les-choses

[5] https://www.terrafemina.com/article/hoshi-la-chanteuse-se-confie-sur-son-lesbianisme-et-l-homophobie_a358722/1

[6] https://tetu.com/2018/09/12/nina-bouraoui-rentree-litteraire-ne-pas-sassumer-la-pire-des-trahisons-de-soi/

[7] Dans l’album D’elles (2007)

[8] https://www.telerama.fr/medias/pourquoi-les-lesbiennes-sont-elles-privees-de-parole-a-la-tele,n6227908.php

[9] Alors que la France abolissait enfin en 1982 une loi datant du régime de Vichy, définissant une majorité sexuelle différente pour les personnes homosexuelles et permettant de les condamner plus aisément http://lejardindesappho.com/depines-et-de-roses.html

[10] https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Fwww.tetu.com%2F2011%2F02%2F14%2Fnews%2Fculture%2Fjuliette-je-me-trouve-assez-reussie-comme-garcon%2F#federation=archive.wikiwix.com&tab=url

[11] https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=http%3A%2F%2Ftempsreel.nouvelobs.com%2Fsociete%2F20041019.OBS9435%2Fpour-l-homoparentalite.html#federation=archive.wikiwix.com&tab=url

Commentaire lecteur

Pas de commentaire pour le moment.
  • From 4 to 5
    0
  • From 3 to 4
    0
  • From 2 to 3
    0
  • From 1 to 2
    0
  • From 0 to 1
    0
autrice-livres-lesbiens-com-30c5db4c Top 10 des personnalités lesbiennes françaises

Olin Torvingen

homoromance-gif Top 10 des personnalités lesbiennes françaises




Derniers articles

Actualités lesbiennes

Les potins, on adore, et plus encore quand il s'agit de la famille royale. Voici donc le sujet de mon article people du jour : le premier mariage lesbien chez les têtes couronnées ! Le premier...

Histoire lesbienne et féministe

Par Dominique Rétif  Creative Commons Lesbia Mag numéro 87 - 1990 Les Jeux gais de Vancouver ont été un succès, les chiffres sont là pour le prouver. 7500 athlètes lesbiennes et gais ont...

Arts et Culture

La chef d'orchestre Marin Alsop a critiqué le film Tár, affirmant qu'il l'avait offensée "en tant que femme... en tant que chef d'orchestre... en tant que lesbienne".  Cate Blanchett remporte son...

Chroniques lesbiennes

Cherylin A. Nash & Lou Jazz s’intéressent au roman lesbien feel-good pour notre plus grand plaisir ! Qu’il est agréable de lire cette histoire qui se laisse découvrir de la première à la...

Actualités lesbiennes

Credit photo : Voici Ce n’est pas la journée du Coming-out ou de la visibilité lesbienne, ni une journée spéciale LGBT. C’est donc la journée idéale pour faire un top des personnalités lesbiennes...


Social


Recherches


Infolettre


2022 © Lesbia Magazine - Actualités et livres lesbiens - Tout droit réservé